Utah

arches national park

 

L’Utah, de son surnom : « Beehive State » – ruche – est habité depuis des millénaires, on y a découvert de nombreuses grottes préhistoriques occupées 9000 ans avant Jésus Christ ainsi que des os fossilisés de dinosaures. Les Indiens Utes – donnèrent leur nom à l’Etat. Les trappeurs à la recherche de peaux de bêtes étaient, avec les Indiens les seuls habitants de la région avant que les Mormons ne choisissent de s’y installer. Sans eux, l’Etat est incompréhensible, eux seuls pouvaient créer un Etat prospère dans ce désert impitoyable. Victime de l’intolérance religieuse causée par la polygamie, la religion faillit disparaitre après l’assassinat de son fondateur Joseph Smith. La communauté religieuse, conduite son nouveau prophète Brigham Young résolut d’installer son Eglise dans un endroit dont personne ne voulait et, parvenu en 1847 dans le morne désert de l’Utah, il déclara : « This is the place ! » et, moins de 3 ans plus tard, le pari était gagné, Salt Lake City se dressait sur les bords du Grand lac Sale. L’élevage et l’agriculture sont à la base d’une importante industrie alimentaire, la métallurgie s’appuie sur l’exploitation minière de la région (mines de cuivre de Brigham). La ville de Salt Lake City compte également des raffineries de pétrole et des usines chimiques qui exploitentle sel du Grand Lake Sale. L’Utah est aussi, riche de 5 parcs nationaux, le paradis des marcheurs, des amoureux de la nature et, dans une parfaite tranquillité, on y trouve les plus beaux et les plus saisissants paysages. Bryce Canyon, immense amphithéâtre de pitons rougeoyants, n’a pas son égal – Arches ne possède aucun équivalent, Canyonland est grandiose, Capitol Reef est inoubliable avec ses pitons qui se dressent le long du Highway 12 – Zion Park et sa Virgin River offrent des paysages étonnants.