Texas

Ranch_Roundup Texas

Texas-Cowboy-Dallas

Le Texas du nom indien « tejas » – amis, alliés – 28ieme Etat, entré dans l’Union en 1845, est le symbole de l’immensité américaine, de la richesse et de la réussite sociale. Au-delà du folklore, du pays des ranches et de l’or noir, des barons du bétail et de la country music, le Texas reste avant tout une terre d’immigration avec les pionniers allemands ou alsaciens au 19ieme siècle, puis plus tard les Mexicains. Dans un pays où se côtoient les contraires, où le sentiment n’a aucune place, les Texans sont des gagneurs qui ne connaissent que la loi du plus fort mais, il peut se montrer épris d’art et de culture voir même mécène éclairé en entretenant les grandes villes de prestigieux orchestres symphoniques et de fastueux musées. La richesse du sous-sol en pétrole à laquelle s’ajoute la culture des céréales et du coton, a contribué à la prospérité du Texas, comme l’affichent avec fierté Dallas avec ses gratte-ciel, son centre spatial ainsi que Fort Worth et Houston. El Paso, tout comme San Antonio, berceau de l’Indépendance Texane, a su garder son influence espagnole avec les missions et les maisons coloniales. Le Texas offre une infinie variété de paysages avec une faune et une flore exceptionnelles, avec ses parcs naturels : Guadalupe Mountains National Park – Hueco Tanks State Historical Park – Big Bend National Park avec sa beauté aride du désert de Chihuaha, sa douceur des collines boisées et son âpreté des escarpements surplombant les gorges tortueuses du Rio Grande. Avec son décor sauvage et grandiose, popularisé par de nombreux western, les terres du Texas s’étendent en vastes plaines sont le domaine des gigantesques troupeaux de bovins et des rudes « cattlemen » qui passaient jadis leur vie à cheval et, même si les véhicules tout terrain et les hélicoptères ont remplacés les grandes chevauchées, le Texas a gardé son ultime ambiance de l’Ouest lors des festivals de rodéo ou les jours de vente de taureaux aux enchères. Le Texas est le pays des « Longhorn », race de bovins robustes dont l’envergure de cornes peut dépasser 2 mètres, longtemps laissés à l’état sauvage, ils furent récupérés par les premiers ranchers et forment de gigantesques troupeaux. L’esprit texan se définit par un individualisme résolu, avec un profond sentiment religieux, conservateur, matérialiste et un esprit d’entreprise mais le Texan ne se réduit pas à ses cow-boys, ses ranches et ses rodéos, les villes comme Houston, Dallas Fort Worth et San Antonio comptent parmi les foyers de culture en Amérique du Nord.